Informations régionales

Le ministre Proulx refuse de financer le kiosque de Pointe-à-la-Croix dans sa forme actuelle

12 juillet 2016

Le kiosque d’information touristique de Pointe-à-la-Croix devra changer de statut s’il souhaite recevoir du financement récurrent de la part de Québec.

Faute de financement, le bureau de Pointe-à-la-Croix est fermé cet été. Le gouvernement du Québec a mis un terme à son soutien financier en 2013.

En 2014 et en 2015, la Chambre de commerce Baie-des-Chaleurs a maintenu les activités avec l’aide de plusieurs collaborateurs.

Comme le bureau se trouve à la frontière de deux provinces, le directeur de la Chambre de commerce, Maurice Quesnel, a exprimé le désir que ce kiosque soit reconnu comme un centre Infotouristique plutôt qu’un kiosque d’information touristique.

Le gouvernement finance 5 centres de ce type à différents postes frontaliers de la province.

De passage à Carleton, hier, le ministre responsable de la Gaspésie, Sébastien Proulx, a réaffirmé que le gouvernement ne subventionnait pas les kiosques d’information touristique.

Sans faire de promesse, le ministre Proulx a reconnu, par contre, que la situation géographique du bureau, qui se trouve à la frontière du Nouveau-Brunswick, est particulière.

Pour cette raison, il explique que des discussions ont lieu concernant ce bureau :


 

Le ministre Proulx a aussi mentionné que malgré l’arrivée des téléphones intelligents, il croyait toujours à l’importance de bureau d’information touristique.

L’an passé, 14 mille touristes se sont arrêtés au bureau de Pointe-à-la-Croix.

Un rassemblement pour la réouverture du bureau d’information touristique à Pointe-à-la-Croix aura lieu demain soir.

Le conseil municipal de Pointe-à-la-Croix convie toute la population à un rassemblement afin de démontrer l’importance de cet établissement et assurer sa réouverture.

C’est donc un appel à la solidarité, ce mercredi le 13 juillet à 17 h 30, qui est lancé à la halte routière de Pointe-à-la-Croix.

Retour

PARTAGER