Informations régionales

Le maire Henry tire sa révérence

Le maire Henry tire sa révérence

3 octobre 2017

Denis Henry a fait ses adieux hier soir, à titre de maire de Carleton-sur-Mer.

Devant une salle comble, il présidait la dernière rencontre régulière du conseil municipal actuel qui en est à ses dernières interventions avant sa dissolution.

Impliqué depuis son adolescence en politique, Denis Henry a fait ses premiers pas dans l’aile jeunesse du Parti Québécois. Hier, il a mis un terme à plus de 20 ans de carrière municipale alors qu’il complète le second de deux mandats consécutifs mais avait occupé les mêmes fonctions dans les années 90, commençant d’abord comme conseiller à Carleton.


Grâce à l’appui des conseillers qui se sont succédé à ses côtés, il dit être fier des nombreux projets qui ont été amenés à terme dans sa ville, tel que la venue du bureau d’Hydro-Québec et du campus collégial de la Baie-des-Chaleurs, le développement des Arpents Verts, l’acquisition du golf et le développement de la pointe Tracadigash, entre autres. Denis Henry se dit confiant aussi de l’aboutissement du projet de réfection du quai et satisfait des fêtes du 250 ième anniversaire qui prendront fin en décembre.

Non sans émotion, le maire sortant a pris soin de remercier le personnel de la Ville :


Le conseil municipal changera au moins à la moitié puisque 2 conseillers : Mathieu Lapointe et Normand Parr se présentent à la mairie et France Leblanc, qui ne brigue pas de nouveau mandat :


Selon la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités, les élus doivent cesser de siéger au plus tard le 6 octobre, jour de la fin des mises en candidature. La loi prévoit toutefois qu’en cas d’extrême urgence ou de crise majeure, les élus peuvent être appelés à siéger. La première réunion du nouveau conseil municipal est prévue le 13 novembre.

L'assistance et le conseil a offert une ovation debout au maire sortant.

 

 

Retour

PARTAGER