Informations régionales

Le maire de Paspébiac voit des bienfaits à la légalisation du cannabis

Le maire de Paspébiac voit des bienfaits à la légalisation du cannabis

4 décembre 2017

Le maire de Paspébiac croit que l’idée que la Gaspésie devienne un lieu de production de cannabis mérite d’être analysée.

Régent Bastien note que cette culture est peu répandue au Québec.

Il note qu’en serre, la Gaspésie pourrait possiblement bien s’y prêter :



Sur la légalisation du cannabis, le maire Bastien est inquiet de l’âge minimal pour s’en procurer qui sera fixé à 18 ans. Il aurait trouvé plus sécuritaire de la fixer à 25 ans, à la lumière des études sur les effets de la consommation sur le développement du cerveau.

Il croit que la loi entrera en vigueur de façon trop hâtive et est d’avis qu’il aurait fallu attendre l’arrivée au point des appareils de testage de la consommation.

Mais par-dessus tout, il applaudit sa légalisation qui laissera plus de place à lutter contre la consommation et le trafic des drogues dures :



Le maire de Paspébiac verrait très bien, par ailleurs, l’établissement d’une succursale de vente de cannabis sur le territoire de sa ville. Retour

PARTAGER