Informations régionales

Le gouvernement délaisse la faune

26 avril 2016

Sylvain Roy aurait souhaité que les revenus additionnels provenant de la hausse des tarifs des permis de chasse et de pêche soient investis sur le terrain.

    En 2015, les permis de chasse et de pêche ont connu une augmentation importante. Le permis de pêche a augmenté de 42% passant de 20 dollars 96 à 29 dollars 84, le permis de piégeage est passé de 19 dollars 79 à 30 dollars 32 et le permis de chasse à l’orignal est passé de 59 dollars 92 à 72 dollars.

Le ministère avait affirmé que les revenus supplémentaires pourraient être investis afin de réembaucher 16 agents de la faune mis à pied en 2014. La hausse a rapporté au ministère 5 millions de dollars supplémentaire. Cependant le gouvernement a plutôt décidé d’effacer un déficit structurel d’environ 5 millions au ministère de la Faune.

Le député péquiste de Bonaventure et porte-parole officielle en matière de faune, Sylvain Roy dénonce cette situation. Il mentionne que suite à cette hausse des permis, 50 mille permis de moins de pêche ont été vendus. Il croit que le gouvernement ne comprend pas l’importance du domaine faunique :

 

 

Près de 1,3 million de permis de chasse et de pêche sont vendus annuellement au Québec.

Retour

PARTAGER