Informations régionales

Le droit antidumping en dessous des prévisions

Le droit antidumping en dessous des prévisions

27 juin 2017

            Le droit antidumping moyen annoncé lundi est, toutefois, en deçà de la prévision de 10 % de la plupart des analystes.

 

            Produits forestiers Résolu a aussitôt dénoncé la décision des autorités américaines, affirmant que les compagnies forestières québécoises et ontariennes devraient avoir un libre accès au marché américain.

 

            « Tout ce qui est supérieur [à zéro] est scandaleux et inacceptable, a dit son porte-parole, Seth Kursman. Ce n’est qu’un jeu politique. »

 

            N’empêche, Résolu a écopé du droit antidumping le moins élevé, à 4,59 %, alors qu’à l’inverse, un droit de 7,72 % est imposé à Canfor. Les deux autres répondants à l’enquête du département du Commerce, West Fraser Timber et Tolko, se voient imposer des taux respectifs de 6,76 et 7,53 %.

 

            Les autres joueurs, comme les petites scieries québécoises, sont soumis à un tarif combiné de 26,75 %, ce qui pourrait inciter plusieurs entreprises à réduire leurs effectifs.

 

            La semaine dernière, l'Union des municipalités du Québec a dénoncé la décision du département du Commerce des États-Unis d'imposer des droits antidumping sur le bois d'oeuvre exporté par le Québec et le Canada, combinés aux droits compensateurs rétroactifs déjà annoncés de 20 %.  Aux yeux de l'UMQ, le conflit sur le bois d'oeuvre s'enlise. L'organisation souligne que l'économie de plus de 220 municipalités québécoises est directement liée au secteur forestier.

Retour

PARTAGER