Informations régionales

Le directeur de l'Association des capitaines-propriétaires de la Gaspésie ne comprend pas

Le directeur de l'Association des capitaines-propriétaires de la Gaspésie ne comprend pas

29 janvier 2018

Le directeur général de l’Association des capitaines-propriétaires de la Gaspésie assure que la plupart des aides-pêcheurs sont bien payés et déplore l’image négative qui circule sur leur métier ces jours-ci.

Jean-Pierre Couillard assure qu’en 11 ans à son poste, il n’a jamais entendu dire que la situation des hommes de pont serait aussi misérable qu’on l’entend dans le discours de ceux qui se mobilisent pour se syndiquer.



Il déplore aussi que ce faux portrait de la situation puisse nuire aux efforts de recrutement de la relève.



Il affirme d’ailleurs que son organisation s’intéresse à améliorer les conditions de travail des aides-pêcheurs depuis plusieurs années.



L’ACPG représente 70 entreprises de pêche.

La semaine dernière, une soixantaine d’aides-pêcheurs se sont regroupés à Sainte-Thérèse-de-Gaspé en vue de se syndiquer. La démarche vise à mobiliser l’ensemble des travailleurs du Québec pour améliorer leurs conditions salariales et faire cesser les abus que certains disent subir de leurs employeurs.

Leur porte-parole, Gilles Albert, n’a pas hésité à comparer certains capitaines de bateau aux Robin de l’époque. La députée fédérale de la région, Diane Lebouthillier, qui sera interpellée sur la question par les principaux intéressés, a refusé de commenter le dossier.

Retour

PARTAGER