Informations régionales

Le député d'Avignon souhaite un virage dans la deuxième transformation

1 novembre 2016

Le député fédéral d’Avignon- La Mitis- Matane- Matapédia souhaite qu’Ottawa réussisse à négocier une entente avec Washington pour éviter un nouveau conflit du bois d’œuvre.

Rémi Massé convient qu’une nouvelle crise créée par l’imposition de tarifs sur le bois canadien fragiliserait l’industrie forestière gaspésienne.

Par contre, si les deux pays ne réussissaient pas à s’entendre dans le cadre d’un processus de négociation, le député fédéral est d’avis que le Canada remportait de nouveau une bataille juridique qui risquerait tout de même d’avoir des conséquences néfastes dont l’ampleur est difficile à évaluer, selon lui.

C’est pourquoi, aux yeux du député Rémi Massé, l’industrie doit se tourner davantage vers la seconde et la troisième transformation, qui atténuerait l’impact d’un ralentissement dans le secteur des matériaux traditionnels :

XTR21 01-11-16

Rémi Massé souhaite une entente définitive, pour éviter que l’industrie ne subisse des périodes d’incertitude à répétition.

Le député souhaite aussi que le gouvernement fédéral appuie les travailleurs en aidant les usines de sciage à investir. Il note qu’Ottawa sera au rendez-vous en cette matière.

Retour

PARTAGER