Informations régionales

Le Canada et le Groenland unissent leur voix

11 septembre 2017

Le Canada et le Groenland unissent leur voix afin de rappeler aux Européens que la surpopulation des phoques pourrait causer des problèmes à d’autres espèces, comme la morue.

Les deux pays font actuellement face aux conséquences de l’embargo européen sur les produits du phoque.

La question était d’ailleurs à l’ordre du jour de la Conférence des ministres des Pêches de l’Atlantique Nord, qui s’est terminée mercredi à Shediac au Nouveau-Brunswick.

Comme le Canada, le Groenland constate une croissance considérable des troupeaux qui menacent les autres espèces, malgré une chasse durable.

Le commissaire européen aux Affaires Maritimes et à la Pêche, Karmenu Vella, a souligné que les Inuits bénéficient d’une exemption à l’embargo, lorsque leur chasse est considérée durable.

Il a toutefois admis que le marketing des produits du phoque est confronté à plusieurs barrières et s’est montré ouvert aux discussions. Retour

PARTAGER