Informations régionales

La sécurité doit être renforcée au Centre de réadaptation

2 novembre 2016

Le Centre intégré de santé doit renforcer la sécurité au Centre de réadaptation de Bonaventure.

À la demande de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et la sécurité du travail, le bâtiment qui abrite désormais des bureaux du Centre jeunesse devra être muni de dispositifs de sécurité à l’entrée.

La CSN s’est plainte, au début du mois d’octobre, que les bureaux du Centre de réadaptation de la Gaspésie n’étaient plus sécuritaires depuis l’intégration de travailleurs du Centre jeunesse.

À la demande des travailleurs, le CNESST a inspecté les lieux. En plus de demander l’installation de dispositifs de sécurité à l’entrée, la commission demande au centre intégré de santé d’aménager les salles d’entrevue de façon sécuritaire d’ici à dimanche.

La direction de l’établissement devra aussi analyser le milieu de travail d’ici le 4 décembre pour réduire les risques susceptibles d’affecter les travailleurs.

La CSN voit dans le rapport de la CNESST une forme de reconnaissance que ses craintes étaient fondées et ses demandes, légitimes.

Le directeur des services techniques de l’établissement, Martin Pelletier, avait déjà mentionné que les travailleurs disposaient de boutons-panique. Une procédure d’entraide par code a déjà été établie.

Retour

PARTAGER