Informations régionales

La réforme a des impacts

La réforme a des impacts

1 février 2018

Le SIIEQ persiste et signe la réforme Barette a des impacts très négatifs sur les employés et les services du système de santé.

Cette semaine une jeune infirmière de l’Estrie, Émilie Ricard, a interpelé en larmes sur Facebook le ministre Barette après un quart de travail épuisant et cette vidéo est devenue virale. Le ministre a déclaré être triste pour la jeune infirmière, mais il refuse toujours de faire un lien entre ses difficultés et sa réforme.

Le président du SIIIEQ, Pier-Luc Bujold, explique que le climat et la qualité de vie au travail se détériorent de façon continue. Selon lui il est temps que le ministre Barrette reconnaisse ces problèmes vécus de façon quotidienne par les membres représentés par le Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes.

Le leader syndical explique que l'utilisation du temps supplémentaire obligatoire a des effets néfastes sur la santé des travailleurs, sur le climat de travail ainsi que sur les soins à la population. Pier-Luc Bujold, rappelle que depuis la mise en place du CISSS, les compressions budgétaires ont engendrés de nombreuses coupures de postes. De plus, il y a très souvent le non-remplacement des absences. Lorsque les départements débordent, il est de plus en plus rare qu'il y ait du rajout de personnel. Pour lui le lien entre la réforme et ces problèmes ne fait aucun doute :

Pier-Luc Bujold dénonce un climat malsain où les gens évitent de parler de peur des représailles.
Retour

PARTAGER