Informations régionales

La population est invitée au Lieu d'enfouissement technique

Pascal Bergeron porte-parole Environnement Vert Plus

La population est invitée au Lieu d'enfouissement technique

9 juin 2017

Environnement Vert Plus invite la population à une activité de végétalisation de l’effluent du LET de Saint-Alphonse.

 Le groupe écologiste souhaite se rendre au Lieu d’enfouissement technique afin de planter des arbres et arbustes qui pourraient absorber certains polluants et ainsi diminuer les rejets toxiques rejetés dans la rivière Saint-Siméon.

La rivière Saint-Siméon préoccupe les environnementalistes depuis novembre 2015 alors que plusieurs se questionnaient sur les effets des rejets du LET. Une quinzaine de municipalités avaient été interpellées à ce sujet. La municipalité de Saint-Alphonse avait alors commandé une étude qui a déterminé que les rejets du LET avaient des impacts limités sur la rivière, mais cette étude a révélé aussi la présence de coliformes la rendant impropre à la consommation ou la baignade. Les causes exactes de la présence de coliformes restent à déterminer.
Questionné sur l’action des environnementalistes, le maire de Saint-Alphonse, Gérard Porlier, a affirmé qu’il n’était pas au courant de cette activité et que les environnementalistes n’avaient demandé aucune autorisation pour se rendre sur le site.
Le porte-parole d’Environnement Vert Plus Pascal Bergeron concède que les autorités concernées n’ont pas été informées. Il explique cette façon de faire en disant que les nombreuses discussions avec la MRC concernant le compostage, qui viendrait réduire la toxicité des rejets du LET, n’ont rien donné. Il s’agit en quelque sorte de provoquer les choses.


Le porte-parole d’Environnement Vert Plus a tenu à préciser que cette action ne visait aucunement à discréditer les gestionnaires du LET qui font preuve d’une grande compétence et avec qui les relations sont bonnes. Ce sera une occasion de s’entretenir sur l’état de la rivière, d’expliquer le rôle du comité de vigilance du LET et de discuter des pistes d’action pour améliorer les rejets au LET.

Le tout est prévu à 10h Retour

PARTAGER