Informations régionales

La pêche au thon rouge est maintenue

La pêche au thon rouge est maintenue

15 mai 2017

Le thon rouge de l’Atlantique ne sera finalement pas ajouté à la liste des espèces en voie de disparition.

Emboîtant le pas au ministère des Pêches et des Océans, qui avait écarté la recommandation du Comité sur la situation des espèces en péril, l’été dernier, le gouvernement fédéral a publié sa décision finale au début du mois, dans la Gazette officielle.

L’augmentation des stocks depuis 2011 et les impacts socio-économiques de l’interdiction de la pêche au thon rouge ont notamment été évoqués.

En janvier, la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique, qui gère cette espèce, a décidé de maintenir à 70 le nombre de thons qui pourront être attrapés par les pêcheurs de la région.

Le thon rouge effectue un retour en force dans la baie des Chaleurs. Autrefois très présent, cette espèce avait pratiquement disparu depuis près de trente ans. Plusieurs pêcheurs confirment qu’un retour se fait sentir depuis environ 7 ans. Le thon qui fréquente la baie pèse en moyenne 650 livres. Au Québec, un peu plus d’une cinquantaine de personnes possèdent un permis pour cette pêche, dont près de la moitié en Gaspésie.

Il existe aussi une pêche sportive dans la baie des Chaleurs, mais cette dernière se fait avec remise à l’eau. Retour

PARTAGER