Informations régionales

La part de la Ville prendra 30 ou 40 ans à rembourser

La part de la Ville prendra 30 ou 40 ans à rembourser

1 mars 2018

Bonaventure devra financer sur 30 ou 40 ans sa dette contractée pour la construction du nouvel aréna.

Une centaine de citoyens ont assisté à la présentation de la Ville, hier soir, au Centre Bonne Aventure. Le projet reçoit l’assentiment général des citoyens.

Pour une maison de valeur moyenne à Bonaventure, soit de 158 mille dollars, le contribuable devra débourser 33 dollars par année pendant 40 ans ou 46 $ pendant 30 ans.

Sur 8 millions 150 mille dollars, la part de la Ville s’élèvera à 2,7 millions de dollars. Le reste est financé par Québec. Une taxe spéciale, comme à Paspébiac, pourrait être mise en place, pour la durée de l’emprunt bancaire.


Le nouvel aréna sera configuré pour abriter une glace et offrir 600 places assises. Mais les plans ne sont pas réalisés puisque ce sera au soumissionnaire à proposer son concept.

La Ville établira une grille de critères pour juger de la qualité du projet, en fonction de ses exigences. À la lumière des expériences vécues ailleurs, le maire de Bonaventure, Roch Audet, croit que la compétition sera au rendez-vous lors de l’appel d’offres pour que la Ville obtienne le plus possible pour son argent :


Le président de l’Association du hockey mineur de Bonaventure, Dany Boudreau, est d’avis, comme le conseil, que le complexe aurait avantage à permettre une utilisation l’été pour d’autres sports. :


La Ville sera en préparation de l’appel d’offres jusqu’en mai, le choix du mandataire est prévu pour le mois d’août. La construction s’échelonnera de mars à décembre 2019. Les joueurs pourraient être appelés à se rendre à Caplan, New Carlisle ou Paspébiac pour amorcer leur saison avant de transférer dans le nouvel établissement. Retour

PARTAGER