Informations régionales

La Maison Marie-Pierre proche d'une fermeture

Sylvain Roy, député de Bonaventure, Jean-François Lisée, chef du Parti Québécois, Gonzague Poirier, président du CA

La Maison Marie-Pierre proche d'une fermeture

28 juin 2017

            La Maison Marie-Pierre de Bonaventure lance un cri du cœur et se dit proche d’une fermeture.

 

            La résidence pour déficients intellectuels et personnes handicapées de Bonaventure éprouve des problèmes de financement. Ce n’est pas la première fois que la résidence, créée en 1993 éprouve des difficultés financières, mais le président du conseil d’administration affirme que le coussin financier a été épuisé et que les administrateurs se trouvent maintenant à la croisée des chemins. La Maison Marie-Pierre obtient son financement du CISSS avec un système de classement de sa clientèle ce que dénonce Gonzague Poirier le président du CA. Il affirme que la clientèle change et avec elle son financement, pourtant les besoins restent les mêmes :

 

 

            Il manque environ 70 mille dollars sur un budget de 465 mille dollars pour assurer le maintien des opérations ou 23 dollars de plus par jour par patient. Si rien n’est fait, la résidence fermera cet été et Gonzague Poirier ne sait pas ce qui arrivera aux résidents qui perdront ainsi leur milieu de vie. Pour le député de Bonaventure, Sylvain Roy, cette situation est scandaleuse et le gouvernement fait des surplus sur le dos des plus démunis :

 

 

            Parmi les 8 résidents, 3 y sont depuis les débuts en 1993. Gonzague Poirier affirme que ces derniers risquent de perdre leur milieu de vie.

Retour

PARTAGER