Informations régionales

La Maison Maguire est préoccupée par ses ressources humaines

22 juin 2016

Le conseil d’administration de la Maison Maguire veut améliorer la manière dont sont gérées les ressources humaines au sein de l’organisme.

Situé à Saint-Omer, le centre de jour et de répit pour les personnes handicapées a vu quitter, ces dernières années, une dizaine d’employés de longue date.

L’organisme compose, depuis, avec une situation de roulement de personnel préoccupante pour les administrateurs.

Hier soir, en assemblée générale annuelle, à Nouvelle, les membres ont réclamé au conseil d’administration qu’il prenne ce dossier très au sérieux.

L’une des membres de l’organisme qui était présente à l’assemblée annuelle, Diane Kearney, a proposé aux administrateurs de faire appel à une firme spécialisée en ressources humaines.

L’équipe est composée de 5 postes d’infirmières auxiliaires et de 7 postes de préposées aux bénéficiaires en plus des 3 employés à l’administration.

Le conseil d’administration a vécu aussi des chamboulements cette année. 6 des 7 administrateurs sont en poste depuis moins de 6 mois.

Réélu hier, le président de la Maison Maguire, Charles Flageole, a confirmé que le conseil d’administration a l’intention de prendre les moyens pour redonner la stabilité qui a manqué à l’organisation ces derniers mois.

Prudent dans ce dossier sensible, il note qu’il s’agit d’une priorité pour l’organisme qui a offre des services pour le compte de la commission scolaire René-Lévesque et du centre intégré de santé et de services sociaux :

 

 

Dans ses projections pour l’année à venir, le c.a. prévoit réviser les tâches de la coordonnatrice qui est en congé de maladie depuis le 14 avril.

Elle n’était pas présente, hier soir, pour donner son point de vue. Carolle Leblanc est remplacée par Cindy Litalien, qui est chef d’équipe en tant régulier.

L’assemblée s’est clos à 21h30.

50 membres s’y sont présentés

Retour

PARTAGER