Informations régionales

La loi de l'omerta sur la régionalisation des budgets en éducation, avance Sylvain Roy

Sébastien Proulx, ministre de l'Éducation Photo: La Presse Canadienne

La loi de l'omerta sur la régionalisation des budgets en éducation, avance Sylvain Roy

29 août 2017

Sylvain Roy dénonce la turpitude de l’annonce du gouvernement en matière d’éducation au Québec et demande de voir le véritable effet du réinvestissement annoncé.

Le gouvernement a annoncé un réinvestissement de 270 millions de dollars dans le milieu scolaire après avoir coupé un milliard de dollars en 5 ans. Annoncé dans le dernier budget provincial en mars, cet argent doit servir à améliorer la réussite scolaire des élèves de la maternelle à l’université.

Alors que les élèves reprennent le chemin de l’école, le député péquiste soutient que les sommes qui seront réinvesties dans la région ne sont pas claires. C’est l’omerta, dit-il, sur la question du nombre de spécialistes qui pourront être réembauchés dans les écoles.

Sébastien Proulx avait promis l’embauche de 1500 nouveaux enseignants, professionnels ou employés de soutien dès septembre.

Combien de ces nouveaux travailleurs promis apparaîtront dans les classes? Le député de Bonaventure demande au ministre de l’Éducation de démontrer les effets du réinvestissement en éducation :



D’ici 2022, Sébastien Proulx a promis de doter chaque école d’un intervenant qui jouera un «rôle pivot» pour faire la liaison entre l’élève et sa famille.

Le gouvernement Couillard prévoit aussi offrir davantage de services aux élèves à besoins particuliers inscrits en formation professionnelle ou à l’éducation des adultes, une promesse qui devra s’orchestrer à compter de l’automne 2018.

Retour

PARTAGER