Informations régionales

La filière solaire ne procurera pas les mêmes avantages que l'éolien

La filière solaire ne procurera pas les mêmes avantages que l'éolien

17 janvier 2018

La filière en développement au Québec de l’énergie solaire ne procurera pas à la région les mêmes avantages que lors du développement de l’énergie éolienne au début des années 2000.

La filière éolienne, avec la construction de parcs en Gaspésie et ailleurs au Québec, a permis à la région de créer de nouvelles entreprises de fabrication de composantes.

Cette filière a contribué à faire naître aussi des programmes de formation et de recherche. La décision de développer 4000 mégawatts d’énergie éolienne avec un processus d’appels d’offres a fait en sorte que la Gaspésie et la Matanie compte 1200 emplois liés à ce secteur d’activité.


Toutefois, pour le développement de l’énergie solaire, c’est Hydro-Québec qui va prendre en charge le développement de la filière selon le président de la société d’État pour le secteur distribution, David Murray :

 

 

Si la Gaspésie a profité de la qualité de ses vents pour avoir des retombées avec la construction de parcs, ce sera différent pour le solaire puisque Hydro-Québec vise les régions du sud de la province :


Pour la fabrication de composantes, les avantages que la Gaspésie avait dans l’éolien pour attirer des entreprises comme LM Wind Power ou soutenir le développement d’un nouveau créneau chez Fabrication Delta seront absents pour le solaire, selon le directeur du TechnoCentre Éolien, Frédéric Côté :



Là où la région obtenir des retombées du développement de la filière solaire, ce sera grâce aux liens qu’ont les entreprises gaspésiennes déjà avec les joueurs qui se positionnent dans les 2 secteurs énergétiques. Retour

PARTAGER