Informations régionales

La Fédération des gestionnaires de rivières à saumon fustige le ministère de la Faune

20 juin 2016

La Fédération des gestionnaires de rivières à saumon accuse le ministère de la Faune de manquer de vision et de leadership.

La fédération réagit vigoureusement à la décision du ministère de l’exclure du programme Relève et mise en valeur. ur l’organisme.

La direction prétend ne pas avoir été consultée ou même prévenu de ce changement.

Le ministère justifie cette décision en disant que ce programme est maintenant réservé aux fédérations membres de la Table nationale de la faune.

La Fédération des gestionnaires de rivières à saumon du Québec est la seule fédération faunique d’envergure provinciale non membre de la table nationale et non reconnue officiellement par le gouvernement du Québec.

Elle demande cette reconnaissance depuis des années.

La fédération prend bien soin de rappeler que Le vérificateur général du Québec, dans son rapport du commissaire au développement durable de juin 2016 écrit « Au MFFP, l’absence d’une vision et d’une expertise en marketing axées sur le développement touristique du secteur de la faune et sur l’innovation est préoccupante.

On peut se questionner sur la pérennité des retombées économiques de ce secteur, évaluées à près de 900 millions de dollars ».

En plus de ne pas avoir l’expertise, le Ministère de la Faune du Québec coupe le soutien aux partenaires ayant une réelle expertise dans le domaine.

La fédération conclut en disant que certains intervenants du monde faunique, avec la collaboration du ministère, sont avant tout préoccupés par du lobbying personnel, des intérêts privés et par le contrôle intéressé des budgets de l’état dédiés à la mise en valeur de la faune.

Cette exclusion peut représenter une perte d’environ 50 mille dollars po

Retour

PARTAGER