Informations régionales

La Fédération des chasseurs réclament un nouveau mode de gestion des permis pour l'abattage d'orignal femelle

La Fédération des chasseurs réclament un nouveau mode de gestion des permis pour l'abattage d'orignal femelle

20 mars 2017

La Fédération des chasseurs et pêcheurs souhaite des modifications concernant le permis pour la femelle orignal.

Plusieurs sujets seront abordés lors du Congrès annuel de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, qui aura lieu le 8 avril prochain, à Grande-Vallée. Parmi les thèmes à l’ordre du jour figure un point sur les permis de groupe pour la chasse à la femelle orignal. Le président de la fédération, Alain Poitras, considère qu’il serait préférable de revoir le nombre de personnes sur les permis délivrés durant la période de chasse :



Alain Poitras ajoute que cette nouvelle façon de faire permettrait un meilleur équilibre de la gestion du cheptel d’orignaux sur notre territoire. De plus, il croit que cette modification aiderait également le travail des agents de la faune :



Parmi les autres sujets abordés lors du congrès annuel, notons la pêche au bar rayé dans le fleuve et la possibilité de créer une sous-zone pour la chasse au chevreuil en Gaspésie.

Les personnes présentent pourront aussi poser des questions aux agents de la faune et de la Sûreté du Québec qui seront sur place.

Retour

PARTAGER