Informations régionales

La densité des orignaux augmente en Gaspésie

La densité des orignaux augmente en Gaspésie

10 octobre 2017

La densité d’orignaux augmente sur le territoire.

Lors de son décompte l’hiver dernier, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a pu dénombrer 16 mille orignaux hors réserve et hors du territoire du parc dans la zone 1.

Lors de son dernier décompte, en 2007, le ministère avait estimé que le nombre d’orignaux s’élevait à un peu plus de 14 mille.

La densité moyenne s’est donc accrue sur le territoire, ayant passé de 7,9 orignaux par 10 kilomètres carrés à 8,9 maintenant.

Le ministère se sert de cette estimation de la population hivernale d’orignaux pour contrôler cette espèce en Gaspésie et fixer les paramètres de la chasse.

Ainsi, pour assurer le maintien de la densité cible de 10 orignaux par 10 kilomètres carrés établie dans le plan de gestion 2012-1019, le ministère augmentera le nombre de permis délivrés pour l’abattage de femelles.

Cette stratégie vise à contrer le déséquilibre des sexes qui est observé : 64% de femelles adultes, une hausse de 29 % depuis 10 ans. Pendant cette même période, les mâles adultes ont diminué de 29 % à 17 %. Le ministère croit que la pression de chasse sur les mâles diminuera du même coup et la productivité globale de la population s’améliorera.
Retour

PARTAGER