Informations régionales

La décision de la caisse de dépôt provoque des réactions

16 août 2016

La prise en charge de la Caisse de dépôt et placement du Québec de la cimenterie de Port-Daniel provoque des réactions divergentes.

    Manon Massé, la députée de Saint-Marie-Saint-Jacques pour Québec Solidaire, a affirmé qu’il ne s’agissait pas d’une décision rassurante pour elle. Elle soutient que la Gaspésie mérite mieux que ce genre de politique contre-productive et complaisante. Manon Massé considère que le gouvernement devrait proposer de meilleures perspectives d’avenir pour la région.

Patricia Chartier, porte-parole pour Québec Solidaire dans Bonaventure, de son côté, considère que les investissements de la Caisse devraient être plus diversifiés. La Caisse de dépôt et placements devrait prioriser, selon elle, les marchés locaux et les petites moyennes entreprises (PME) de la Gaspésie. Leur part dans les entreprises de spéculation devrait donc être moindre. Patricia Chartier affirme que cette prise en charge du projet de Port-Daniel par la caisse est inquiétante pour la population québécoise :

  

 

Pour sa part, Maurice Quesnel, le directeur de la Chambre de commerce Baie-des-Chaleurs se dit rassuré d’une telle décision pour la gestion du projet. Selon lui, l’expertise de la Caisse de dépôt et placement du Québec va assurer la pérennité du projet :

  

 

Selon Maurice Quesnel, l’implication de la Caisse de dépôt rassure également la population québécoise sur la rentabilité et sur les possibilités du projet de cimenterie à Port-Daniel.

Retour

PARTAGER