Informations régionales

La Commission scolaire René-Lévesque demande correction

La Commission scolaire René-Lévesque demande correction

1 décembre 2017

La Commission scolaire René-Lévesque fera pression pour faire changer la nouvelle directive du département d’éducation physique de l’Université Laval.

En janvier 2017, le département d’éducation physique, qui est intégré dans la Faculté des Sciences de l’éducation de l’université située à Québec a choisi d’interdire les stages longs à ses étudiants.

Cette décision est décriée par l’étudiante de Saint-Siméon, Cathia-Marie Bujold, qui a choisi l’Université Laval en 2016 parce que l’institution permettait les stages longs en région. Elle souhaite s’établir en Gaspésie et considère que faire ses premières armes en tant que stagiaire dans sa région lui aurait permis de tisser des contacts avec un éventuel employeur.

La directrice des services éducatifs, Josée Arsenault, confirme que cette décision aura un impact majeur sur le recrutement des enseignants, un secteur qui vit une pénurie de main d’œuvre :



À l’heure actuelle, les banques de remplaçants sont à vide sur le territoire. L’ouverture de postes en pédagogie au début de l’année a contribué à assécher les listes de candidats. La directive du département risque d’accentuer la pénurie :



La commission scolaire fera donc pression sur le département d’éducation physique à l’Université Laval pour qu’il fasse marche arrière. Retour

PARTAGER