Informations régionales

La commission scolaire demande de la marge de manoeuvre

7 avril 2016

Le président de la Commission scolaire René-Lévesque pense que le ministère de l’Éducation devrait jeter du lest sur les enveloppes qui financent les programmes.

Jean Couture propose même à Québec de transférer les budgets aux commissions scolaires non pas à chaque année, mais aux 3 ans.

À l’heure où Québec travaille sur l’organisation scolaire, avec son projet de loi 86, le président de la Commission scolaire René-Lévesque est d’avis qu’annoncer le financement à plus long terme permettrait de mieux planifier les dépenses en fonction des objectifs de réussite des élèves :

 

La Commission scolaire René-Lévesque a déposé son mémoire, mardi soir, en commission parlementaire sur l’étude du projet de loi 86.

Jean Couture est confiant que Québec ne forcera pas son organisation à se fusionner avec sa voisine, la Commission scolaire des Chic-Chocs.

La Commission scolaire René-Lévesque plaide, par ailleurs, pour que le modèle de gouvernance actuelle demeure intact :

 

C’était le président de la Commission scolaire René-Lévesque, Jean Couture.

Retour

PARTAGER