Informations régionales

La CAQ et QS demandent des règles plus strictes en matière d'exploitation pétrolière

Manon Massé, porte-parole de Québec Solidaire

La CAQ et QS demandent des règles plus strictes en matière d'exploitation pétrolière

29 septembre 2017

La Coalition Avenir Québec demande au gouvernement de Philippe Couillard d’adopter un règlement plus strict pour l’exploitation pétrolière.

Appuyé par Québec Solidaire, la CAQ réclame des normes moins généreuses que ce que proposent les libéraux quant aux distances de forage.

Le deuxième parti d’opposition veut aussi que soit interdite la fracturation hydraulique et ses dérivés sur le territoire de la Vallée du Saint-Laurent et dans les secteurs où il y a une forte densité de population, mais aussi, où il n’y a pas d’acceptabilité sociale.

Si, avec sa motion sur l’exploitation pétrolière la CAQ ne veut pas interdire l’exploitation pétrolière partout au Québec, l’avis de Québec Solidaire diverge.

La porte-parole Manon Massé estime que, pour les générations futures, le pétrole doit rester dans le sol :


Manon Massé demande au ministre de l’Énergie de reculer sur ses projets de règlement :


C’est hier que la CAQ, par le biais de sa porte-parole en matière d’énergie, Chantal Soucy, a présenté sa motion sur l’exploitation pétrolière. Retour

PARTAGER