Informations régionales

L'opération Mister Big se précise

13 avril 2017

Le procès de Réal Savoie s'est poursuivi hier avec le témoignage d'un agent d'infiltration et il a été question des premières activités criminelles proposées à l’accusé.

Metteur en scène de toute l'opération Mister Big, L’agent double a témoigné derrière un paravent aujourd’hui. Le policier était responsable de l'équipe d'agents et de l'élaboration des scénarios visant à amener Réal Savoie à des aveux. De juillet 2013 à avril 2014, il aura fallu 65 scénarios pour faire parler l'accusé.

Les deux premiers visaient à prendre contact avec Réal Savoie qui habitait Québec à l'époque. L’équipe opérationnelle a affiché une offre dans le portique du condo où habitait celui qui était le principal suspect pour le meurtre de Sonia Raymond. Il s'agissait d'un travail légitime au sein d'une organisation fictive de transport de documents. Avec le temps, des activités de moins en moins légales ont été proposées à l'accusé qui avait de plus en plus confiance en ses nouveaux amis. Le but de toute cette opération était de démontrer que l'organisation était sérieuse et qu'elle avait des contacts qui pourraient éventuellement aider l'accusé dans ses déboires avec la justice. C’est finalement au scénario 13 que l’organisation a commencé a montrer un côté moins légales de ses activités. Il a été question de chandails de hockey de contrefaçon et c’est au scénario suivant que Réal Savoie a mentionné à l’organisation fictive qu’il était disposé à transporter une telle marchandise et à participer à ce genre d’activité.

Le procès se poursuit aujourd’hui et prendra une pause vendredi et lundi. Retour

PARTAGER