Informations régionales

L'écart se creuse entre les jeunes et les élections

22 novembre 2016

L’écart de participation aux élections entre les 18-34 ans et le reste de la population s’est creusé presque deux fois plus vite dans les régions que dans les villes du Québec au cours des 30 dernières années.

Dans les circonscriptions de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, moins d’un jeune sur deux (42 %) a voté aux élections générales de 2014, alors que 69 % des plus de 35 ans sont allés aux urnes.

Ce sont donc 27 points de pourcentage qui séparent les plus jeunes citoyens des autres électeurs, contre un écart de 16 points de pourcentage en 1985. C’est ce qui ressort d’une récente étude de la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires de l’Université Laval.

Face à ce constat, Pierre Reid, le directeur général des élections du Québec (DGEQ), se dit très préoccupé par cette diminution du poids électoral des 18-34 ans en région. Il estime que les jeunes représenteront le tiers de l’électorat en 2018 et juge important de poursuivre l’opération séduction entreprise il y a quelques années par la DGE pour réconcilier les jeunes et le vote :

 


En effet, pour favoriser l’exercice démocratique des jeunes, il est désormais possible de voter dans les établissements d’enseignement en choisissant la circonscription à laquelle on souhaite être rattaché.

Pour renverser ce déclin du taux de participation des jeunes aux élections provinciales, Pierre Reid prépare aussi une tournée de mobilisation régionale.

Retour

PARTAGER