Informations régionales

L'argent réservé pour la reconstruction du quai de Percé pourrait être redirigé

13 juillet 2016

      L’argent réservé pour la reconstruction du quai de Percé pourrait être dirigé vers d’autres projets portuaires.

      C’est ce que confirme la députée fédérale Diane Lebouthillier, après la décision de la Ville de Percé de retarder d’un an le projet de construction de la nouvelle infrastructure.

      En l’absence d’entente pour la création d’un fonds pour l’entretien du futur quai, le maire, André Boudreau, a demandé à Pêches et Océans de reporter le projet à 2017.

      La députée de la Gaspésie-les îles, Diane Lebouthillier, précise toutefois que l’argent prévu par son gouvernement pourrait être dirigé vers d’autres projets, suite à la décision de Percé.

 

      La ville a décidé de retarder le projet en raison d’une mésentente avec les bateliers. Avant de s’entendre avec le gouvernement fédéral, le maire de Percé veut instaurer une réforme avec les entreprises de croisières afin de créer un fonds pour financer l’entretien de l’infrastructure.

       Le maire, André Boudreau souhaite la mise en place d’une billetterie unique et d’une redevance sur les ventes de billet d’environ 30%.

      Cependant, les entreprises de croisières ne voient pas les choses de la même façon et ont refusé de souscrire à cette entente avec ces conditions.

Retour

PARTAGER