Informations régionales

Inquiétudes à propos du projet de loi 106

15 août 2016

L’organisme du bassin versant Matapédia-Restigouche invite le monde municipal à bien analyser le projet de loi 106 sur les hydrocarbures.

Selon l’organisme, le projet de loi du gouvernement représente un risque pour la protection de l’eau potable.

L’OBVMR souhaite que le plus grand nombre possible de municipalités se joignent à la démarche commune de plus de 300 municipalités qui demandent une dérogation au Règlement pour le prélèvement des eaux et leur protection.

Cette dérogation vise à augmenter les distances séparatrices entre les sources d’eau potable et les équipements de forages de 500 mètres à 2 kilomètres.

L’organisme du bassin versant Matapédia-Restigouche demande donc aux conseils municipaux d’analyser le dossier et de prendre position avant la mi-septembre.

Selon Mireille Chalifour, directrice générale de l’organisme du bassin versant Matapédia-Restigouche, le temps presse, car la loi 106 pourrait être adoptée rapidement cet automne.

Selon Mireille Chalifour, il est important que les municipalités prennent position contre le projet de loi 106 qui risque d’enlever aux municipalités le droit de refuser un projet pétrolier sur son territoire : 

 

Les dangers d’un déversement sont réels et de nombreux exemples le démontrent. Le plus récent est le déversement survenu le 21 juillet dans la rivière Saskatchewan :

L’information pour la demande de dérogation a été envoyée à plus de 1100 municipalités.

 

Retour

PARTAGER