Informations régionales

Il faudra attendre un peu pour la crevette

Il faudra attendre un peu pour la crevette

3 avril 2017

La saison de pêche à la crevette nordique n’a pas débuté cette fin de semaine.

Il n’y a pas eu d’entente de dernière minute, vendredi, entre les pêcheurs et les usines de transformation pour l’ouverture qui était fixée au 1er avril. Les négociations se poursuivent aujourd’hui afin de déterminer les prix qui seront payés cette année au débarquement. L’an dernier, les pêcheurs avaient obtenu un prix variant entre 1 $ et 1,50 $ la livre, selon la grosseur du crustacé.

Le directeur de l’Office des pêcheurs de Gaspé croit que les prix devraient être encore intéressants pour 2017. Même s’il y a en ce moment un inventaire de crevette sur le marché, Patrice Élément explique que la baisse de quotas observée cette saison pourrait venir balancer le tout.

Patrice Élément est confiant que les parties en viendront à une entente plus rapidement que l’an dernier alors que les pêcheurs avaient pris la mer à la mi-avril.

L’Office des pêcheurs de crevettes de Gaspé représente environ 25 entreprises de pêches.

Les deux usines qui négocient avec les pêcheurs sont Pêcheries Marinard de Rivière-au-Renard et Crevette du Nord Atlantique de L’Anse-au-Griffon.

Retour

PARTAGER