Informations régionales

Hydrocarbures: les maires travaillent sur une position commune

14 septembre 2016

Les maires de la MRC d’Avignon ont l’intention d’adopter une position commune face au projet de loi de Québec sur l’exploitation des hydrocarbures.

Réunis en assemblée hier soir à Pointe-à-la-Croix, les représentants municipaux ont mandaté le directeur général de la MRC afin qu’il élabore une position face au gouvernement du Québec qui veut octroyer aux compagnies pétrolières la possibilité d’exproprier un propriétaire pour réaliser des travaux d’exploration.

Plongé au cœur du débat en 2011 lorsque Gastem a lancé le projet de forer dans sa localité dont les résidents sont tous alimentés en eau potable par des puits artésiens, le maire de Ristigouche-sud-est, François Boulay veut que les municipalités puissent décider chez elles.

Il réclame le droit d’appliquer le règlement de Saint-Bonaventure, plus sévère sur les distances à respecter des sources d’eau, plutôt que la Loi sur la qualité de l’environnement.

En résumé, il demande au ministre Heurtel de laisser le choix aux municipalités :

 

 

Le maire de Nouvelle, Richard Saint-Laurent, ne veut pas s’attaquer aux distances séparatrices des sources d’eau potable.

Il s’inquiète surtout du pouvoir accordé aux compagnies d’exproprier les propriétaires pour forer :

 

 

Jusqu’ici, le ministre de l’Environnement a toujours refusé de rencontrer les municipalités sur cette question.

Le 17 septembre, plusieurs élus, provenant d’une quarantaine de localités québécoises, vont se rencontrer à Drummondville pour approfondir les effets du projet de loi 106.

Retour

PARTAGER