Informations régionales

Hémodialyse: la CSN dénonce l'inégalité

17 janvier 2017

La CSN dénonce le problème d’accès à l’hémodialyse en Gaspésie.

Pour le Conseil central de la Gaspésie-les Îles, parcourir autant de kilomètres, 1200 par semaine pour certains patients insuffisants rénaux pour se rendre à Rimouski 3 fois par semaine, est un exemple tragique qui démontre un problème d’accès aux soins dans les régions du Québec.

Infirmière clinicienne et vice-présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN, Marie-Josée Tremblay signale qu’il s’agit d’une situation aberrante.

«Nous nous sommes dotés d’un service de santé public justement pour que la population du Québec puisse avoir accès à des soins de qualité, peu importe la région», dit-elle.

Le président du Conseil central de la Gaspésie, Jacques Mimeault, signale que quand c’est rendu que même le ministère est obligé d’admettre que l’offre de soins est inégale d’une région à l’autre, c’est parce qu’on a tout un problème.

La situation est même inégale selon les différentes MRC de la région. Selon leur lieu de provenance, les patients peuvent aussi obtenir les traitements à l’hôpital de Chandler, avec un suivi par les néphrologues de Rimouski à distance. Les patients de l’ouest de la MRC d’Avignon ont aussi le choix de se rendre au Nouveau-Brunswick. Retour

PARTAGER