Informations régionales

Fermeture du bureau touristique de Pointe-à-la-Croix

16 juin 2016

Le bureau d’information touristique de Pointe-à-la-Croix n’ouvrira pas cet été.

La Chambre de commerce de la Baie-des-Chaleurs, qui s’occupe de la gestion de ce bureau depuis 2009, confirme qu’elle n’a reçu aucun financement pour son fonctionnement malgré de nombreuses représentations auprès des membres du gouvernement de Philippe Couillard.

Jusqu’en 2013, le bureau fonctionnait grâce à une subvention de 30 mille dollars provenant du budget discrétionnaire du ministère du Tourisme.

Cette subvention n’a plus été disponible après 2013.

Depuis 2 ans, le bureau fonctionnait grâce à des partenaires comme les MRC, le député Sylvain Roy, la ministre libérale du Tourisme Dominique Viens, la municipalité de Pointe-à-la-Croix de même que le Fonds d’aide aux initiatives régionales.

Maurice Quesnel, le directeur de la Chambre de commerce, a effectué plusieurs représentations afin d’expliquer au gouvernement le rôle crucial de ce bureau qui se trouve à la frontière du Nouveau-Brunswick, un secteur névralgique pour l’industrie touristique.

Maurice Quesnel souhaitait faire reconnaitre ce bureau à titre de poste frontalier et ainsi obtenir du financement récurent, ce que fait le gouvernement pour 5 centres Infotouristes, dont Rigaud, Rivière-Beaudet et Dégelis.

Malgré les nombreuses représentations, c’est le silence radio complet de la part du gouvernement :

 

Pour Maurice Quesnel, il s’agit d’un autre exemple de l’indifférence du gouvernement de Philippe Couillard pour la Gaspésie :

 

L’an passé le bureau de Pointe-à-la-Croix a reçu 14 mille touristes.

 

Retour

PARTAGER