Informations régionales

Facture de la SQ: l'UMQ veut des engagements

Facture de la SQ: l'UMQ veut des engagements

29 janvier 2018

L’Union des municipalités du Québec veut des engagements du gouvernement québécois avant le déclenchement des prochaines élections concernant le calcul de la facture des services de la Sûreté du Québec.

Des maires trouvent odieux de ne connaître qu’après la confection de leur budget, dans la majorité des cas, le montant que leur municipalité aura à payer pour l’année en cours.

La moyenne des localités québécoises écope d’une hausse, cette année, de 3 % mais qui aurait atteint 10,5 % sans allégement consenti par Québec. Cette croissance des frais doit être épongée dès 2018 alors que les municipalités n’ont connu l’ampleur du montant à payer qu’après l’adoption de leur budget. Cette hausse s’étendra dans les années futures puisqu’elle est due notamment à la hausse salariale octroyée aux policiers.

Le président de l’Union des municipalités du Québec, Alexandre Cusson, souligne que les municipalités ont besoin d’engagements clairs pour régler cette question récurrente. Or, l’UMQ demande la ré-ouverture des discussions au printemps à ce sujet, afin de conclure une entente avant la fin de l’été. Les élections auront lieu l’automne qui suivra.

Les municipalités doivent assumer une hausse des coûts de la Sûreté du Québec qui serait comparable, dit l’UMQ, à l’augmentation observée dans les municipalités desservies par un corps policier municipal. Toutefois, dit-il, il faudra s’assurer que Québec maintienne l’aide accordée cette année, pour réduire la pression sur les instances municipales :


Alexandre Cusson croit qu’il serait utopique de penser que les municipalités soient assises à la table des négociations, aux côtés du Conseil du trésor. Retour

PARTAGER