Informations régionales

EVP n'est pas surpris des dépassements de coûts chez Ciment McInnis

8 juillet 2016

Le projet de Ciment McInnis semble avoir été monté pour drainer les fonds publics, selon Environnement Vert Plus.

Le porte-parole du groupe écologiste, Pascal Bergeron, affirme ne pas avoir été surpris que la construction de la cimenterie nécessite un investissement plus grand que ce qui a été annoncé au début du projet.

Le ministère de l’Économie a avancé, la semaine dernière, que 1,5 milliard de dollars seraient nécessaires à la construction, un dépassement de 444 millions de dollars du budget annoncé. Selon le comité d’environnementalistes, qui est opposé au projet depuis le début, ce chantier pourrait devenir un fiasco financier dans ce qu’il qualifie de casino Bombardier.

Pascal Bergeron ajoute que ce projet ressemble de plus en plus au projet avorté de Papiers Gaspésia dont personne n’a retenu les leçons :

 

 

Québec a accordé à Ciment McInnis, par l'entremise d'Investissement Québec, un prêt de 250 millions de dollars en plus d'investir 100 millions de dollars en capital-actions.

La Caisse de dépôt et de placement du Québec a aussi investi à hauteur de 100 millions de dollars.

La ministre de l’Économie a assuré que le gouvernement n’investirait pas davantage dans le projet mais n’a pas fermé la porte à une nouvelle participation de la Caisse de dépôt.

Retour

PARTAGER