Informations régionales

Encore du chemin à faire

13 juin 2016

L’attentat dans un bar gai d’Orlando dimanche a frappé de plein fouet la communauté homosexuelle de par le monde.

Celle de la Gaspésie n’échappe pas au concert de dégoût qui se fait entendre depuis. Le coordonnateur du groupe LGBT + Baie-des-Chaleurs, Brian Carey, a été stupéfait, dimanche matin, lorsqu’il a appris le carnage qui a fait près de 50 morts et autant de blessé à son réveil :

 

S’il note que la lutte à l’homophobie demeure un défi partout, et non seulement aux États-Unis, Brian Carey souligne que le problème au sud de la frontière canadienne est décuplé en raison du manque de contrôle des armes à feu et de déroulement de la campagne présidentielle, qui polarise les points de vue.

Au Canada, le geste du premier ministre Trudeau de faire hisser le drapeau de la fierté gaie sur la colline parlementaire est un symbole qui contribue à mener vers l’inclusion.

Mais il y a encore beaucoup de chemin à faire, est-il d’avis :

 

L’attentat a, par ailleurs, été revendiqué par l’État islamique.

Retour

PARTAGER