Informations régionales

Échec du projet de règlement d'emprunt à Carleton-sur-Mer

17 mai 2016

519 personnes ont réclamé la tenue d’un référendum, hier, à Carleton-sur-Mer.

En signant les registres de la Ville, elles ont signifié leur opposition à l’emprunt d’une somme de 2 millions 740 mille dollars que la Ville souhaitait faire pour la réfection du stationnement de la plage municipale de Carleton et de la halte routière, à Saint-Omer.

Le conseil municipal pilote ces projets d’infrastructure en vue des célébrations du 250 ième anniversaire de Carleton-sur-Mer, en 2017.

Les élus souhaitent, par contre, obtenir de l’aide financière d’Ottawa et de Québec pour réduire l’investissement nécessaire à leur concrétisation.

Or, hier, il ne fallait que la signature de 353 personnes habiles à voter pour que le projet de règlement d’emprunt soit abandonné ou soumis à un référendum.

Les résultats démontrent que l’opposition était encore plus forte que le minimum requis pour forcer une consultation générale.

Le maire de Carleton-sur-Mer, Denis Henry, est extrêmement déçu du résultat. Presque une claque au visage, a-t-il souligné, ce matin.

Il croit que la Ville a manqué à son devoir de bien informer la population sur le projet qui ne se limite pas aux célébrations du 250 ième, tel que le mentionnait le libellé de l’avis public :

 

Le maire ne compte pas recommander à son conseil la tenue d’un référendum, pour éviter des coûts et pour éviter la division dans la population.

Par contre, il ne considère pas souhaitable d’abandonner le projet. La rencontre des élus ce soir permettra de discuter des suites du dossier.

Retour

PARTAGER