Informations régionales

Diane Lebouthillier promet que personne ne sera laissé de côté

Diane Lebouthillier

Diane Lebouthillier promet que personne ne sera laissé de côté

13 juin 2018

             Ottawa envisage une reprise de chaque journée de pêche perdue à la mi-septembre.

                             

            Le gouvernement fédéral a demandé aux homardiers de retirer leur casier, à compter de vendredi, entre Percé et Gascon.

 

            Des rencontres avec les scientifiques dans le domaine des pêches auront lieu pour vérifier si l’idée d’une pêche automnale est envisageable.  D’autres options sont sur la table, a mentionné la députée de la Gaspésie-les Îles, Diane Lebouthillier, qui ne les a pas détaillées ce matin en conférence de presse téléphonique.  Des rencontres sont prévues entre le ministre Dominic LeBlanc et les regroupements de pêcheurs.

 

            La députée promet que personne ne sera mis de côté :

-

 

            Ottawa est à la recherche de solutions durables, note la députée fédérale, puisque les baleines reviennent, ce qui exclue le caractère exceptionnel de la présence du mammifère dans le golfe.  Pendant ce temps, a-t-elle rappelé, le gouvernement fédéral tient à ce que les produits marins canadiens conservent leur certification de pêche durable pour le maintien de l’accès aux marchés internationaux :

 

            La députée reconnaît que cette fermeture survient à la crue de la saison, au moment où les débarquements sont généralement les plus importants.  Le manque de volume a une incidence directe sur les activités de transformation dans toutes les usines qui traitent le homard.

Retour

PARTAGER