Informations régionales

Des producteurs de lait transportent leur colère à Ottawa

2 juin 2016

Une dizaine de producteurs de lait de la région sont à Ottawa, aujourd’hui pour manifester devant le Parlement.

Ils se joignent à leurs collègues de plusieurs régions du Québec pour exprimer leur colère dans le dossier du lait diafiltré.

Les producteurs laitiers veulent que le gouvernement fédéral s’interpose pour faire cesser les importations de matière provenant des États-Unis qui remplace, à faible coût, le lait canadien.

Le lait diafiltré, qui n’a pas à être réhydraté, peut être utilisé dans la fabrication du fromage, entre autres.

Il est facile à utiliser par les industriels et il échappe aux tarifs douaniers puisqu’il est considéré comme un ingrédient, à la frontière, et non comme du lait.

Ceci en fait un produit à faible coût.

L’Union des producteurs agricoles considère, d’ailleurs, que le lait diafiltré est contraire à la réglementation canadienne. Son utilisation cause des pertes pour les fermes du Québec, estimées à une centaine de millions de dollars annuellement.

Le président de l’Union des producteurs agricoles de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, Christian Côté, rappelle que les Libéraux avaient promis aux agriculteurs que le problème se règlerait :

 

Cette problématique s’ajoute au fait que les producteurs laitiers ont subi des baisses de revenus lors de la dernière année.

Pour répondre aux besoins canadiens, une plus grande partie de la production a dû être dirigée dans des classes moins payantes comme le beurre, ce qui a occasionné des pertes de revenus d’environ 20 à 40 mille dollars par entreprise, en moyenne.    

Retour

PARTAGER