Informations régionales

Des activités humaines responsables de la mort de 12 baleines noires

La Presse canadienne

Des activités humaines responsables de la mort de 12 baleines noires

5 octobre 2017


Tout indique que ce sont des activités humaines, soit la pêche et la navigation, qui ont causé la mort de 12 baleines noires de l'Atlantique Nord dans le golfe du Saint-Laurent.

Le rapport des experts qui ont procédé aux nécropsies de sept cétacés a été dévoilé jeudi matin à Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Les résultats de leurs recherches démontrent que ces décès ont probablement été causés par des collisions avec des navires dans au moins quatre cas et probablement un cinquième, et qu'un empêtrement dans des filets de pêche au crabe des neiges a causé la mort d'un cétacé et probablement d'un deuxième.

Les experts précisent qu'ils ne peuvent avoir une certitude absolue quant à ces causes de décès en raison de l'état de décomposition des animaux et de l'incapacité à déterminer précisément leur historique de vie avant la mort, mais il fait peu de doute dans leur esprit que leurs conclusions sont solides.

Ainsi, les cicatrices retrouvées sur deux cadavres démontrent un «empêtrement chronique» dans des cordages utilisés par les pêcheurs de crabe.

Les nécropsies sur cinq baleines démontrent qu'elles ont subi des hémorragies internes attribuables à des «traumatismes contondants» qui ne peuvent être expliqués autrement que par des collisions avec des navires.
Les experts notent que les mesures de réduction de vitesse et les restrictions de pêche dans certains secteurs semblent avoir corrigé le problème.

La mortalité inédite survenue à l'été 2017 s'explique en partie par un nombre inhabituellement élevé de baleines noires dans le Golfe cette année, alors qu'environ 115 individus y ont été observés.

La population totale de la baleine noire de l'Atlantique Nord est estimée à 458 individus et l'espèce est menacée d'extinction.

Outre les 12 décès rapportés dans le golfe du Saint-Laurent, trois autres baleines ont trouvé la mort dans les eaux américaines.

Les experts estiment que les mesures de restriction doivent être maintenues lorsque les baleines se trouvent dans les eaux canadiennes, lors de leur migration d'été.

La Presse canadienne Retour

PARTAGER