Informations régionales

Dégradation présumée des soins: Le centre intégré repousse la version des syndicats

15 juin 2016

La direction du CISSS persiste et signe, il n y a aucune dégradation des soins de santé en Gaspésie causée par des compressions budgétaires ou la réorganisation de la gouvernance.

Chantal Duguay, la directrice du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie réagit de cette façon à la sortie des syndicats du domaine de la santé, hier.

La directrice affirme avoir l’habitude de ce genre de réaction syndicale. Elle affirme que les données avancées par le syndicat diffèrent de l’information qui lui est transmise.

Elle ajoute que malgré les chamboulements administratifs des derniers mois, les services de santé offerts en Gaspésie sont de qualité.

Il n’y a pas eu de dégradation, dit-elle :

 

La présidente du SIIIEQ s’est rendue à la séance de conseil d’administration du CISSS pour s’assurer du suivi qui sera fait suite à la sortie du syndicat. Manifestement la réponse de la direction a déçu Micheline Barriault :

 

Le président du conseil d’administration du CISSS, Richard Loiselle, affirme que le suivi est effectué mais ajoute que le tableau dressé par le syndicat est faux :

La direction du CISSS affirme que tous changements viennent avec un certain mécontentement. 

Sur la photo: Le conseil d'administration du CISSS s'est tenu, hier, au Quai des Arts de Carleton, devant une assistance comptant plusieurs syndiqués. 

Retour

PARTAGER