Informations régionales

Déçu et se sentant impuissant à défendre les patients, Normand Audet annonce son départ

Le comité des usagers est chargé de faire le lien entre les patients du réseau et les administrateurs du CISSS

Déçu et se sentant impuissant à défendre les patients, Normand Audet annonce son départ

3 octobre 2017

Se sentant impuissant à défendre les patients devant le Centre intégré de santé et de services sociaux, le président du comité des usagers de la Baie-des-Chaleurs abandonnera ses fonctions le 23 octobre.

À son entrée au sein du comité, Normand Audet souhaitait que son rôle serve à faire le lien entre les patients de la Baie-des-Chaleurs et les administrateurs du réseau de la santé en Gaspésie. Afin de contribuer, pensait-il, à améliorer la prestation des services au sein du réseau public nouvellement réformé.

Normand Audet arrive au constat que la machine est devenue trop grosse, que le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, est trop puissant, et que, comme l’a dit la protectrice du citoyen dans son rapport de 160 pages la semaine dernière, la qualité des services rendus à la population a subi un recul important.

 

 Normand Audet

 

Malgré l’autonomie déléguée, sur papier, au comité des usagers, dans la pratique, la réalité est tout autre.

Le président dit l’avoir constaté en tentant de se doter du matériel promotionnel pour mieux faire connaître le pouvoir de cette institution qu’est le comité des usagers et qui a été mis en place pour défendre les patients :


Celui qui présidera les 2 dernières rencontres avant l’assemblée générale dit être déçu: Il voyait le comité des usagers comme le dernier bastion où la population pouvait se faire entendre au sein de ce système devenu opaque :


Normand Audet ne sollicitera pas de nouveau mandat alors que rien ne l’empêchait de le faire. Ex-maire de Maria, il a fait carrière dans le domaine de l’éducation, ayant été notamment directeur du campus collégial de Carleton. Il a siégé au conseil d’administration du Centre de Santé et de Services sociaux de la Baie-des-Chaleurs, avant la fusion des établissements lors de l’adoption de la loi modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau. Retour

PARTAGER