Informations régionales

Contraintes resserrées pour les compagnies pétrolières et gazières

27 juillet 2016

Une modulation du règlement sur le pétrole, le gaz naturel et les réservoirs souterrains, par le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, resserre les contraintes des compagnies pétrolières et gazières.

L’article 17 du règlement exigeait une assurance-responsabilité civile d’un million de dollars aux titulaires de permis d’exploitation.

Or, c’est maintenant 22 millions qu’on exige de leur part lors du dépôt d’une demande de permis de forage terrestre.

Pour Raymond Savoie, président et chef de direction de la compagnie Gastem, il n’y a cependant rien d’alarmant dans ces nouvelles règles en vigueur :

 

De son côté, la directrice du Conseil régional en environnement de la Gaspésie, Caroline Duchesne, accueille favorablement la nouvelle. Cependant, même si la somme de 22 millions est un pas dans la bonne direction, elle rappelle qu’en cas d’accident pétrolier la facture peut monter très rapidement.

 

De plus, la modulation du règlement empêche désormais les compagnies de forer à moins de 500 mètres de toutes habitations ou édifices.

Retour

PARTAGER