Informations régionales

Consigne claire aux pilotes de Pascan Aviation

Consigne claire aux pilotes de Pascan Aviation

12 janvier 2018

Les pilotes de Pascan Aviation ont la très claire consigne de toujours remettre les gaz en cas d’approche non stabilisée; ce que le pilote de Jean Lapierre a tardé à faire, le 29 mars 2016.

C’est ce qu’affirme le vice-président exécutif de l’entreprise basée à Saint-Hubert, en réaction au rapport du BST sur l’écrasement du bimoteur Mitsubishi MU-2B-60 qui a causé la mort de sept personnes.

Pascan Aviation dessert notamment l'aéroport de Bonaventure. 


Yani Gagnon précise qu’il en fait même une question de formation continue :



D’autre part, à moins que Transports Canada n’en fasse une exigence, Pascan Aviation ne croit pas nécessaire de doter ses appareils d’un indicateur d’angle d’attaque, afin de diminuer les risques d’accident par décrochage, tel que le recommande le coroner Martin Clavet.

Yani Gagnon explique que ses avions sont déjà bien équipés en systèmes d’approche compensatoires :


Yani Gagnon souligne également- tout comme l’a noté le docteur Clavet dans son rapport d’investigation d’ailleurs- qu’en aviation, souvent, les meilleures décisions se prennent au sol.

Il rappelle que son entreprise avait annulé ses vols à destination des Îles, le 29 mars 2016, à cause des vents de côté très forts, des alertes de pluie verglaçante et d’un plafond nuageux très bas.

Retour

PARTAGER