Informations régionales

Conseil municipal ajourné à Caplan hier

Lise Castilloux, mairesse de Caplan

Conseil municipal ajourné à Caplan hier

4 juillet 2017

La séance publique du conseil municipal de Caplan, hier, a été ajournée, quelques minutes seulement après le début de l’assemblée.

Ce rebondissement provient d’un désaccord entre le conseiller municipal Jean-Guy Morneau, d’un côté, et de l’autre, les autres membres du conseil ainsi que la mairesse.

Jean-Guy Morneau soutient que la mairesse Lise Castilloux a porté atteinte à sa réputation en affirmant, en avril, que des travaux d’asphaltage ont été réalisés sur sa propriété aux frais de la municipalité. Jean-Guy Morneau se défend en disant que la municipalité n’a pris à sa charge que la partie des travaux se trouvant sur l’emprise de la voie publique.  La mairesse reconnaît que ces travaux se trouvaient effectivement sur l’emprise de la voie publique, mais qu’ils n’étaient pas jugés nécessaires et qu’ils n’ont jamais été approuvés par le conseil municipal.

Réalisés au milieu des années 2000, ces travaux seraient plutôt le résultat d’une initiative personnelle du conseiller. Hier, Jean-Guy Morneau a tenté d’amener ce point à l’ordre du jour, ce qui a été refusé par les conseillers en réunion préparatoire avant la séance publique.  Au début de la séance publique hier, il a pris la parole, pour tenter de défendre sa réputation, dit-il :

 

La mairesse Lise Castilloux affirme que plusieurs points restent à être éclaircis avant d’en débattre à la table du conseil. Elle note que la mécanique entourant l’ajout d’un point à l’ordre du jour a été quelquefois expliquée au conseiller récalcitrant. Selon ses dires, ce conseiller et une poignée de citoyens sont en campagne électorale et que l’assemblée du conseil n’est pas un lieu pour débattre de façon partisane.  Elle a donc choisi d’ajourner la séance :

 

L’assemblée sera reprise le 12 juillet.

Retour

PARTAGER