Informations régionales

Conflit du bois d'oeuvre

Conflit du bois d'oeuvre

16 novembre 2017

Québec se réjouit des actions entamées par le fédéral dans le conflit du bois d’œuvre.

Rappelons que le département du commerce du gouvernement américain impose des droits compensatoires de près de 21% aux producteurs de bois d’œuvre canadien. Les États-Unis considèrent que l’industrie canadienne reçoit des subventions injustes.

Cette semaine le ministère des Affaires étrangères a déposé une lettre au secrétariat américain de l’Accord de libre-échange une requête pour obtenir une révision de la décision américaine. Cette demande a été faite en vertu du chapitre 19 de l’ALENA qui permet l’arbitrage de conflits commerciaux.

Le gouvernement du Québec ainsi que la Table des partenaires de l'industrie forestière appuient les démarches du gouvernement fédéral. La ministre de l’Économie, Dominique Anglade a déclaré que Québec estime injustifiée l'imposition de ces droits compensateurs et antidumping. Elle rappelle aussi que cette demande démontre clairement l’importance de mécanisme d’arbitrage comme l’article 19.

Ironiquement l’abolition des mécanismes d’arbitrage est l’un des principaux désaccords concernant la renégociation de l’ALENA Retour

PARTAGER