Informations régionales

Compétition sur 3 jours au Raid: purement une question de budgets

Compétition sur 3 jours au Raid: purement une question de budgets

8 décembre 2016

L’organisation du Raid international de la Gaspésie n’avait pas le choix de réduire la compétition d’une journée pour couvrir les frais d’un tel événement.

Le porte-parole du Comité organisateur du raid, Daniel Labillois, est catégorique : c’est purement pour des considérations budgétaires que la Société de développement et de mise en valeur de Carleton-sur-Mer, avec le consentement du promoteur Endurance Aventure, a retranché la durée de la compétition d’une journée.

La quatrième édition, en 2017, sera étalée sur 3 jours plutôt que 4.

Pour Endurance Aventure, cette décision visait à répondre à la demande des participants qui étaient désireux de voir augmenter le niveau de difficulté des épreuves de 150 et 300 kilomètres en concentrant le parcours sur une plus courte durée.

Le porte-parole et membre du comité organisateur du RIG convient que certains athlètes manifestaient ce désir d’une compétition plus intense. Toutefois, explique Daniel Labillois, le retranchement d’une journée de compétition contribuera à réduire les coûts de 40 mille dollars environ sur un budget qui avoisine les 700 mille dollars, avec des locations de matériel en moins notamment :


Le promoteur privé et la SDMC ont signé une entente de 3 ans pour la tenue du raid jusqu’en 2019. Daniel Labillois croit que cette stabilité incitera à la participation des équipes internationales :

 

 


L’an dernier, le nombre de participants a atteint 180 participants. Le nombre d’inscriptions sera plafonné à 170 en 2017.

 

Retour

PARTAGER