Informations régionales

Chargements de sel: les arrivages se feront à Paspébiac

15 avril 2016

Les dernières activités industrielles sur le quai de Carleton sont transférées au quai de Paspébiac.

Une récente inspection du quai de Carleton a révélé un nouveau trou dans les palplanches (murs du quai), ce qui crée un vide sous la dalle formant un amoncellement sur le fond marin.

La présence de cet amoncellement constitue un obstacle qui empêchera l’amarrage de navires commerciaux cette année. Le quai accueillait toujours deux cargaisons de sel annuellement.

La détérioration du quai force donc le transfert de ces activités à Paspébiac.

Depuis plusieurs années, les activités industrielles sont réduites comme peau de chagrin sur le quai.

Alors que dans les années 90 et 2000 le quai de Carleton recevait environ 13 mille tonnes de marchandises annuellement, depuis 3 ans, ce tonnage a été réduit à 6000 tonnes seulement.

Les deux cargaisons annuelles de sel, de 3000 tonnes chacune, étaient les dernières activités industrielles sur ce quai.

Depuis 2010, le quai a reçu des barges de bois d’Anticosti et des plaques d’acier en provenance du Danemark pour Fabrication Delta.

Une rencontre publique d’information aura lieu le 19 avril concernant l’état du quai de Carleton et l’avancement du projet de la ville de Carleton pour cette infrastructure.

Retour

PARTAGER