Informations régionales

Carleton-sur-Mer statuera sur l'avenir de son dg

20 septembre 2017

Le conseil municipal de Carleton-sur-Mer doit statuer sur l’avenir en poste du directeur général de la Ville.

Le personnel non-syndiqué se plaint de problèmes de communication et de relation avec le plus haut fonctionnaire de la Ville. En plus de Danick Boulay à la direction générale, Carleton-sur-Mer compte 9 cols blancs en poste qui forment le personnel cadre.

Certains cadres trouveraient difficile aussi les méthodes de gestion du personnel. Récemment, une firme spécialisée en ressources humaines a tenté de définir les tâches des employés. Le rapport n’a pas encore été rendu public.

Tous les membres du personnel cadre contactés ont refusé de parler publiquement des reproches qui sont formulés à l’endroit du directeur.

Les communications entourant le dossier sont dirigées vers le maire Denis Henry qui refuse de parler de la situation, compte tenu du caractère délicat d’enjeux touchant les ressources humaines.

Selon une source digne de confiance, le directeur sera remercié de ses fonctions. Officiellement, il est en vacances jusqu’à la fin de la semaine, selon l’information qui a été transmise en comité de gestion hier avant-midi.


À l’annonce faite aux cadres, certains ont reçu la nouvelle du départ en vacances avec un certain étonnement : « On a fait le saut un peu mais on ne sait pas s’il est vraiment en vacances, si le problème se règlera ou si la Ville lui fera une offre», a mentionné un col blanc qui préfère garder l’anonymat.

Danick Boulay ne s’est pas rendu disponible pour donner sa version des faits hier. Le directeur général est également directeur des élections à Carleton-sur-Mer, pour le scrutin du 5 novembre. La période de mise en candidature s’ouvre vendredi pour prendre fin le 6 octobre, dans 2 semaines et demi. Retour

PARTAGER