Informations régionales

Carleton-sur-Mer rejette le projet de loi 106

7 septembre 2016

Carleton-sur-Mer veut conserver la mainmise sur la gestion de son territoire pour interdire toute recherche et exploitation d’hydrocarbures dans la municipalité.

Interpellé hier soir par des citoyens à l’assemblée municipale mensuelle, le maire Denis Henry a confirmé qu’il se collerait, en premier lieu, à la position de l’Union des municipalités du Québec qui demande à Québec, dans la mise en œuvre de sa politique énergétique, de confier aux municipalités le pouvoir d’interdire l’exploitation des hydrocarbures en territoire municipal.

Cécile Martel-Robitaille a réclamé de la Ville qu’elle fasse preuve de leadership contre le projet de loi 106 et d’entamer une discussion avec les citoyens :

 

Pierre Thériault a demandé d’écouter les citoyens dans ce dossier qui semble se décider loin des préoccupations de santé et d’environnement :

 

Pour Maude Prud’Homme, porte-parole de Tache d’huile, et citoyenne de Carleton-sur-Mer, le dépôt de ce projet de loi est anti-démocratique. Elle demande à ce que la Ville écoute les citoyens et dépose une position ensuite :

 

Le maire Henry a confirmé que le comité environnemental consultera les citoyens et la position sera fixée par la suite.

Retour

PARTAGER