Informations régionales

Candidat à la mairie de Pointe-à-la-Croix, Pascal Bujold comte plusieurs défis

Pascal Bujold

Candidat à la mairie de Pointe-à-la-Croix, Pascal Bujold comte plusieurs défis

2 novembre 2017

Pascal Bujold souhaite régler plusieurs dossiers à Pointe-à-la-Croix.

L’homme de 36 ans originaire de Pointe-à-la-Croix est conseiller municipal depuis 2009. Après deux mandats, il affirme être prêt pour le défi de la mairie et note avoir été incité à se présenter par plusieurs personnes. Il se dit bien au fait des dossiers, mais son porte-à-porte dans la présente campagne lui a permis de constater certaines attentes des citoyens. Les communications cellulaires et les chemins municipaux retiendront son attention s’il est élu maire le 5 novembre :



Pascal Bujold souhaite aussi mettre à jour le plan stratégique de la municipalité et travailler des dossiers touristiques.

Le territoire de Pointe-à-la-Croix inclut Listuguj. La communauté autochtone a été enclavée en 1983. Les relations sont généralement bonnes entre les deux communautés, mais des tensions surgissent parfois. Aux deux dernières élections, des résidents de Listuguj se sont présentés en bloc sur les sièges du conseil et de la mairie, pour se désister avant le jour du vote.

Comme Pointe-à-la-Croix ne prélève pas de taxes auprès des propriétaires se situant à Listuguj, certains se voient difficilement dirigés par des élus qui ne contribueraient pas à la fiscalité de la municipalité.

Le candidat à la mairie affirme avoir grandi avec les Autochtones et dit entretenir de très bonnes relations avec le chef Darcy Gray. Or, il croit être très bien placé pour faire le pont entre les deux communautés :



Pascal Bujold fait face à Charles Guérette dans la présente élection. Retour

PARTAGER